OUVRIER FORESTIER

Planter et abattre pour faire vivre la forêt

bucheronnageL'appellation d'ouvrier forestier recouvre deux professions complémentaires et indispensables à l'entretien de la forêt : ouvrier sylviculteur et bûcheron.

L'ouvrier sylviculteur effectue les travaux de reboisement et de conservation des forêts, plante de jeunes arbres, dégage les semis en coupant les essences indésirables, élague les arbres si nécessaire, débroussaille et entretient les chemins forestiers et les aménagements touristiques.

Le bûcheron, lui, coupe les arbres à la tronçonneuse, essentiellement pour la vente de bois. Il classe les arbres abattus en fonction de leur future utilisation : bois d'œuvre (pour les meubles par exemple), de chauffage ou d'industrie.

Habileté...

Le métier s'adresse aux jeunes qui, proches de la nature, aiment les travaux manuels. Car il faut être habile de ses mains pour planter, élaguer ou couper un arbre et pour manier débroussailleuse et tronçonneuse sans causer de dommages.

Endurance et résistance...

Santé et endurance physique sont exigées, car l'ouvrier forestier travaille tous les jours en plein air et par tout temps !
Les outils peuvent être très lourds, ce qui nécessite une bonne robustesse physique.

Autonomie et responsabilité !

L'ouvrier forestier doit être capable de travailler de manière autonome. Le respect des consignes de sécurité, particulièrement, est essentiel pour l'utilisation des outils dangereux !

Les emplois

L'ONF est un gros employeur d'ouvriers forestiers. Mais le travail ne manque pas non plus dans les entreprises privées de travaux forestiers.

FORMATIONS

CAPa Travaux Forestiers
BPA Travaux Forestiers - Travaux de bûcheronnage